Le mensonge, instinct de survie?

Le mensonge est si courant dans les mœurs qu’il devient carrément banal et limite nécessaire à la survie de l’homme qui l’utilise. 

Pour un oui….pour un non…. pour une situation bénigne ou grave….pour se faire sa place au sein de la société ou de la structure familiale, par maladie mentale aussi…..et bien pire encore mentir face à son propre miroir,  laissant s’installer un déni de la vérité par peur consciente ou inconsciente.  
Ce dernier point est le plus compliqué à mon sens. 

N’est-il pas dit par notre bien aimé Messager (saws) qu’à la fin des temps, … « le  mensonge se répandra » ? … « le mensonge prendra la place de la vérité »?… « le menteur sera aimé et le véridique réprimé « ?

Ne sommes-nous pas dans une période Eschatologique?

Parlons du ad-Dajjal, dérivé du mot ad-dajjal qui signifie mensonge en arabe, car le mot ad-dajjal signifie qui ment exagérément.  

Je peux comprendre, même si je ne le cautionne pas, qu’en ces temps si difficiles, ce soit un véritable djihad ennafs très difficile, voire insurmontable même à toute personne qui voudrait adopter un  comportement véridique.

Qu’Allah le Très Haut nous guide vers la bonne voie et fasse que nous soyons parmi les véridiques quel qu’en soit le prix à payer.

Article rédigé par Lala

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *